Pretty Yende, nouveau diamant de l'opéra

Une magnifique chanteuse sud-africaine récemment à l'affiche du palais Garnier dans le rôle titre de La Traviata : Pretty Yende.

Qualifiée de "nouveau diamant de l'opéra" par Radio France, cette chanteuse à la technique vocale irréprochable (excellente projection dans les forte, des pianissimi évoquant Montserrat Caballé, une très grande aisance dans les airs rapides) incarne chacun de ses rôles avec la plus grande sincérité, déclenchant partout des standing ovations. Pretty Yende rayonne aussi bien dans les passages d'agilité (cf. extrait du Barbier de Séville, air de la folie de Lucia di Lammermoor) que dans les passages plus intérieurs (Addio del Passato, extrait de La Traviata).

Un vrai diamant, à tous points de vue.

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire